L’économie américaine est plus résiliente que prévue.

Les excellents chiffres des créations d’emplois dans le secteur privé publiés mercredi ont incité de nombreux analystes à réviser en hausse leurs estimations pour les chiffres qui seront publiés à 14h30, par le Bureau of Labor Statistics. 

Le consensus anticipe 150.000 créations de postes dans le secteur non agricole, ce qui est considérable dans une économie considérée comme en fin de cycle. Le taux de chômage aux Etats-Unis est anticipé à 3,5%, au plus bas depuis 50 ans !

La semaine prochaine est attendue avec impatience, la visite du vice-Premier ministre chinois, Liu He à Washington dans le but de signer l’accord de phase 1 avec les Etats-Unis.

La semaine prochaine sera également celle du coup d’envoi de la saison des résultats du 4e trimestre aux Etats-Unis avec en ligne de mire les banques JPMorgan, Citigroup, Bank of America, Morgan Stanley et Goldman Sachs.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés inscrivent de nouveaux sommets.

Valeur du jour : RYANAIR : décolle en Bourse après avoir relevé ses prévisions.

Crypto-monnaies : La nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde, ne fera pas barrage aux crypto-monnaies privées.

Marchés traditionnels :

Les valeurs européennes ont de nouveau réussi à terminer la séance dans le vert. Les investisseurs ont retrouvé un certain appétit pour le risque après l’apaisement des tensions géopolitiques. 

Le FRA 40 a clôturé à 6.042 ponts en hausse de 0,19%, signant au passage un nouveau plus haut à 6.075 points. Le GER 30 a progressé de 1,31% et a inscrit également un nouveau sommet historique à 13.523 points.  

Outre-Atlantique, les marchés américains ont également fini en belle hausse après que Donald Trump ait annoncé qu’il ne répondrait pas aux tirs de missiles sur deux bases américaines en Irak, en représailles de l’assassinat du général Soleimani.

Le DJ 30 a gagné 0,74% et le SPX 500 a pris 0,67%, tous deux inscrivants des plus hauts jamais atteints !

Valeur du jour :

RYANAIR : décolle en Bourse après avoir relevé ses prévisions. 

La compagnie irlandaise vient de relever ce matin, ses prévisions de bénéfices pour 2020, après une meilleure fin d’année de prévue. Cela permet ce matin aux grandes compagnies aériennes de progresser, notamment Air France prend 1,92%, Easyjet gagne 3,5% et IAG s’adjuge 5% et Ryanair prend 7%.

Ryannair prévoit donc un bénéfice de 950 millions d’euros contre 800 précédemment.

Les annonces de Ryanair pourraient constituer le premier signe d’une reprise des profits dans le secteur, affectés entre autres ces derniers mois par l’immobilisation de tous les Boeing 737 MAX.

En parallèle, le groupe a également revu à la hausse ses anticipations de trafic annuel à 154 millions de passagers, contre 153 millions auparavant.

Graphiquement, le titre s’est très bien redressé depuis le mois d’Aout 2019, il est passé de 8,38 à 16,29 aujourd’hui. 

Deux gaps haussiers se sont également formés, ce qui est un signal acheteur puissant. 

Ceci étant, les cours de Ryanair sont désormais au contact des sommets de 2018 à 16,94, ils pourraient donc buter sous ce niveau à court terme.

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Crypto-monnaies :

La nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde, ne fera pas barrage aux crypto-monnaies privées. 

La Banque centrale européenne sera présente dans l’innovation et l’émergence de moyen de paiement plus rapides et moins couteux. 

Christine Lagarde souhaite poursuivre l’étude d’une monnaie numérique de banque centrale (CDBC) et en parallèle, elle ne souhaite pas décourager les monnaies privées. 

D’autres innovations sont néanmoins plébiscitées dans le secteur des paiements. C’est la raison pour laquelle la BCE poursuivra en 2020 son évaluation des « coûts et avantages de l’émission d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). 

Cela étant, la faisabilité d’une CBDC n’est pas encore tranchée, même si la menace Libra semble actuellement moins prégnante, en raison notamment d’obstacles politiques et réglementaires, la BCE n’entend pas enterrer le sujet des CBDC.

Christine Lagarde rappelle que la BCE a constitué fin 2019 un groupe de travail expert chargé de travailler avec les banques centrales européennes sur le sujet.

 Et cette équipe examine encore « la faisabilité d’une CBDC de la zone euro sous différentes formes, y compris la manière de minimiser les éventuels effets secondaires imprévus. 

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/cryptocurrencies/coins

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

58 Vues