Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
47 Vues

Les marchés commencent à tenir compte de l’impact du coronavirus.

Les craintes de propagation du coronavirus à Pékin se sont renforcées, après l’annonce par le quotidien chinois Global Times de 36 nouveaux cas dans un hôpital. 

Une extension de l’épidémie en Asie, notamment au Japon, à Taïwan ou en Corée du Sud, ne peut être écartée. 

En tout cas, l’incertitude qui règne actuellement, explique la hausse de l’OR, au plus haut depuis sept ans, à 1 631 dollars, ainsi que la progression du dollar, la baisse du pétrole et des taux d’intérêt à long terme américains.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés se replient.

Valeur du jour : SOPRA STERIA : publie des résultats applaudis en Bourse.

Marchés traditionnels :

Après avoir cédé jusqu’à 0,85% dans les premiers échanges, le FRA 40 a réduit ses pertes grâce une légère amélioration dans l’activité manufacturière en Allemagne, comme dans la zone euro au mois de février.  

Les PMI établis par Markit ont en effet progressé de 0,4 point à 48,4 pour l’ensemble de la région, un pic de huit mois, et de 2,5 points à 47,8 outre-Rhin, un plus haut de 13 mois.

Hier en revanche, les marchés américains sont repartis à la baisse après avoir atteint mercredi de nouveaux records. 

La peur des effets du coronavirus sur l’économie mondiale revient au premier plan alors que l’épidémie se propage plus rapidement que prévu hors Chine. 

A cet égard, Goldman Sachs a annoncé que les investisseurs sous-estimaient les effets négatifs potentiels du virus sur les actions. 

Le DJ 30 a perdu 0,44% et le NSDQ 100 a abandonné 0,67%.

SOPRA STERIA: publie des résultats applaudis en Bourse

La société de services informatiques Sopra Steria a indiqué ce matin tabler pour 2020 sur une amélioration de son taux de marge opérationnelle. (Ratio : Résultats d’exploitation/Chiffre d’affaires)

Le groupe figure parmi les principales sociétés françaises de services informatiques. L’activité s’organise essentiellement autour de 2 pôles :

– prestations de conseil et d’évolution vers les nouvelles technologies.

– conception et déploiement de solutions en technologie Internet (portails, sites marchands, Intranets, Extranets, etc.), 

Sur l’ensemble de l’exercice 2019, le bénéfice net de l’entreprise a atteint 160 millions d’euros, contre 125 millions d’euros en 2018.

La valorisation du groupe assez faible, à 10 fois les résultats anticipés pour 2020. Le potentiel de hausse est encore important, bien qu’il soit prudent de surveiller l’activité au Royaume-Uni, qui représente près de 20 % du chiffre d’affaires du groupe. 

Avec deux tiers de ses activités dans le secteur public outre-Manche et une large majorité de contrats pluriannuels, Sopra Steria limite toutefois son exposition aux conséquences néfastes d’un hard Brexit.

Graphiquement, après une phase de consolidation latérale de 3 mois, les cours viennent ce matin de déborder les anciens sommets de 2019 à 151,73€.  

Le prochain niveau se situe à 177€ (résistance majeure de 2018), seuil qui pourrait être atteint courant 2020.

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

47 Vues