Les marchés s’effondrent en raison de la propagation du coronavirus en Italie.

Les Bourses ont dévissé hier, signant des replis journaliers de l’ordre de 3 à 4%, un vent de panique soufflant sur les marchés. 

Désormais, la question se pose d’un éventuel passage du stade « d’épidémie » à celui de « pandémie » (plus de 30 pays touchés). Dans cette éventualité, la vie de millions de personnes serait menacée et cela ferait peser un risque réel sur la croissance internationale.

A l’heure actuelle, la Commission Nationale de la Santé chinoise a déclaré 508 nouveaux cas lundi, après 409 la veille, portant le total à 77.658 le nombre de contaminés et 2.663 le nombre de décès. 

La Corée du Sud déplore 60 nouvelles infections portant le nombre total à 893 et l’Italie dénombre 229 personnes touchées. Les frontières européennes restent ouvertes, mais des Etats pourraient durcir leur position et l’Italie pourrait se retrouver techniquement en récession (le PIB a reculé de 0,3% au dernier trimestre de 2019 et la récession intervient après deux trimestres consécutifs de baisse). 

Dans un tel climat de peur, il n’y a guère que l’once d’or pour briller. Parmi les secteurs les plus touchés, sans surprise on trouve le tourisme, le transport, le luxe, les matières premières ou les semi-conducteurs. 

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés dévissent

Valeur du jour : SANOFI: se mobilise pour trouver un vaccin contre le coronavirus

Marchés traditionnels :

Hier, le FRA 40 a connu sa pire séance depuis l’annonce du Brexit le 24 juin 2016, il a perdu 3,94% à 5.792 points. Le GER 30 allemand a aussi dégringolé de 4,01%.

A l’image des Bourses européennes, les marchés actions américains ont débuté la semaine sur de lourdes pertes. Les investisseurs se sont éloignés des actifs risqués dans un contexte de regain d’inquiétude lié au risque de pandémie du Covid-19. Les secteurs du tourisme, des semi-conducteurs et de l’énergie en ont particulièrement souffert. 

Le DJ 30 a chuté de 3,56% et le NSDQ 100 a abandonné 3,71%.

SANOFI: se mobilise pour trouver un vaccin contre le coronavirus

D’après le Wall Street Journal, Sanofi, mais aussi les américains Johnson & Johnson et Inovio, ont démarré des recherches sur l’élaboration d’un vaccin contre le coronavirus.

Les laboratoires ont prévu de démarrer des tests sur les humains dans quelques mois alors que la biotech Moderna a transmis des échantillons de son vaccin expérimental à certains chercheurs américains au vu de tests humains.

Sanofi, qui a travaillé il y a quelques années sur un vaccin contre le SRAS, pourrait détenir un vaccin contre le coronavirus d’ici 12 à 18 mois.

Aux Etats-Unis, la Maison-Blanche a annoncé hier avoir transmis au Congrès une demande budgétaire de 2,5 milliards de dollars pour lutter contre l’épidémie, en précisant que plus d’un milliard serait destiné au développement d’un vaccin.

On peut donc voir que l’ensemble des acteurs (publics/privés) prennent à bras le corps ce problème sanitaire, dans le but de trouver un vaccin le plus rapidement possible. 

Graphiquement, les cours de Sanofi et de Johnson&Johnson suivaient une trajectoire haussière en Bourse, enchainant les sommets historiques. Cependant, les prix viennent de refluer lors de l’annonce de la propagation du virus en l’Italie.

Il à noter que la baisse a été assez contenue car ces deux titres appartiennent au secteur de la santé, secteur défensif qui est moins impacté lors des phases de baisse. 

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

152 Vues