L’indécision domine, le climat est incertain

L’hésitation des dernières semaines montre clairement que les investisseurs continuent de s’interroger sur la vigueur de la reprise. Les banques centrales ont parlé avec beaucoup de prudence cette semaine. La Fed a soulevé des signes de ralentissement, tandis que la Banque d’Angleterre envisage une éventuelle utilisation de taux négatifs.

Aux États-Unis, les désaccords persistent au Congrès sur de nouveaux soutiens, alors que le taux de chômage reste à un niveau historiquement élevé. De son côté, l’évolution de la pandémie de Covid-19 n’est guère rassurante, avec la barre de 30 millions de cas franchies dans le monde.

Les volumes d’échanges devraient connaître une vraie augmentation en fin de matinée en cette journée dite des « quatre sorcières », ce qui signifie l’arrivée à échéance des options et Futures sur actions et indices, en Europe comme aux Etats-Unis.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés ne savent dans quelle direction aller

Valeur du jour : Rubis publie ses résultats pour le 2e trimestre

Marchés traditionnels :

France :

Le CAC 40  a terminé en repli de 0,69%, à 5.039 points. Les investisseurs ont été déçus par le message délivré mercredi soir par le président de la Fed.

Le secteur automobile voit a terminé dans le rouge. Peugeot cède 1,16% et Renault 0,19% après l’annonce d’une contraction de 17,6% des immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne le mois dernier.

De son côté, Credit Suisse a relevé son objectif de cours de 78 à 116 euros sur Airbus (+0,47%), tout en maintenant sa recommandation à « surperformance ».

Etats-Unis :  

A Wall Street, les indices ont une nouvelle fois terminé en repli. Le Dow Jones a cédé 0,47%, le S&P-500 a perdu 0,84% et le Nasdaq a abandonné 1,27%.

Le repli général est plus marqué pour les valeurs technologiques, moteur du rebond des six derniers mois. Apple (-1,6%) et Amazon (-2,25%) figurent parmi les plus fortes baisses du S&P 500 et du Nasdaq, qui est entré la semaine dernière en zone de correction.

Valeur du jour : Rubis publie ses résultats pour le 2e trimestre

Rubis, groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers, vient de publier ce matin un profit net en recul de 30% au 2e trimestre. Sur un an, le chiffre d’affaires a chuté de 21%, à 2 milliards d’euros.

Ceci étant, depuis la fin du confinement, l’activité reprend progressivement. Le groupe s’attend à une poursuite du retour à la normale au second semestre.

” Les secteurs GPL, résidentiel et agroalimentaire ont très bien résisté au moment où l’aviation était particulièrement exposée”, a notamment précisé le groupe.

En matière de stratégie, le groupe a par ailleurs indiqué qu’il continuait à étudier des projets de développement tant organique que par acquisition, soulignant sa “situation financière solide” !

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

15 Vues