L’optimisme revient concernant la lutte contre le Covid-19.

Le marché a pu compter hier sur les avancées en matière de vaccinations contre le Covid-19. Il semble de plus en plus probable que de premières vaccinations à grande échelle pour les personnes à risque auront lieu aux Etats-Unis avant la fin de l’année, probablement fin octobre-début novembre.

Donald Trump met en ce moment beaucoup de pression pour que le mouvement soit déjà bien amorcé avant les élections présidentielles, qui auront lieu le 3 novembre.

De son côté, la Fed répète qu’elle restera longtemps accommodante et « prête à en faire plus si nécessaire ».

Enfin, les indicateurs économiques publiés ces derniers jours sont globalement favorables même si les chiffres de l’emploi publiés hier aux Etats-Unis ont pu décevoir un peu.

L’indice PMI non manufacturier (autrement dit des services) publié en Chine cette nuit a confirmé la tendance positive du PMI manufacturier (industriel) dévoilé avant-hier. A 54 points, donc au-dessus de la barre des 50, l’activité reste soutenue dans l’empire du Milieu.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés mondiaux montent, l’optimisme revient

Valeur du jour : Cap Gemini publient des résultats en ligne avec les attentes

Marchés traditionnels :

France :

La Bourse de Paris a fortement rebondi hier, aidée par la correction de l’euro par rapport au dollar. La rechute de l’EUR-USD en direction du seuil des 1,18 a permis au CAC 40 de près de 2%. L’indice vedette parisien finit en hausse de 1,9%, à 5.031 points, dans des volumes d’échanges qui restent toutefois inférieurs à la normale.

La séance fut bonne pour les actions des entreprises exportatrices, qui produisent en euros et vendent en dollars.

Airbus clôture sur un gain de pratiquement 4%, le fabricant de moteurs d’avions Safran a progressé de plus de 2%.

Les grands noms du luxe Kering, Hermès et LVMH étaient aussi très recherchés grâce à l’embellie récente de l’économie chinoise.

Etats-Unis :

Après un début de séance désordonné, Wall Street a profité de la progression plus importante que prévu de l’indice ISM manufacturier, à un plus haut niveau en près de deux ans.

Le Dow Jones a gagné 1,59%, repassant positif depuis le début de l’année, le S&P-500 a pris 1,53% et le Nasdaq s’est adjugé 0,98%, ces deux derniers inscrivant un nouveau record en clôture.

Côté valeurs, ce sont les défensives qui se sont particulièrement bien comportées comme en témoigne les hausses du compartiment des services aux collectivités (“utilities”), de l’immobilier ou encore des produits de consommation courante.

En hausse également, Nvidia qui s’est adjugé 3,84% après le relèvement des objectifs de cours de plusieurs sociétés de courtage.

Valeur du jour : Cap Gemini publient des résultats en ligne avec les attentes

La société de services informatiques Capgemini s’est fixé de nouveaux objectifs pour 2020 après avoir publié ses résultats au premier semestre qui sont ressortis en ligne avec une première estimation communiquée fin juillet.

Pour 2020, le groupe table désormais sur une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 12,5% et 14%.

Capgemini a dégagé un résultat net de 311 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année, contre 388 millions d’euros un an plus tôt, soit une baisse de 20%.

La marge opérationnelle de l’entreprise a progressé sur la période de 3%, à 818 millions d’euros, représentant 10,8% du chiffre d’affaires, contre 11,4% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires s’est établi à 7,6 milliards d’euros, en hausse de 8,2%.

Le groupe de services numériques s’est par ailleurs dit “confiant” dans l’atteinte des synergies commerciales avec Altran qui créeront entre 200 et 350 millions d’euros de revenus additionnels dans un horizon de trois ans.

En Bourse, le titre vient d’inscrire un record historique ce matin à l’ouverture

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

30 Vues