Actions de constructeurs de véhicules électriques : la concurrence s’intensifie

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie des véhicules électriques (VE) est en plein essor depuis quelques années. Le changement climatique et le développement durable faisant l’objet d’une attention croissante, les ventes de véhicules électriques ont explosé. En 2020, les ventes mondiales de VE ont augmenté de 43 %1 pour atteindre 3,2 millions, malgré le fait que les ventes globales de voitures ont chuté de 16 % en raison de la pandémie de coronavirus.

Les investisseurs pourraient y trouver une opportunité à long terme. En réalité, l’industrie des véhicules électriques en est encore à ses débuts. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), d’ici 2030, il pourrait y avoir jusqu’à 230 millions2 de véhicules électriques sur nos routes, contre environ 10 millions à la fin de l’année dernière. Entre-temps, selon Allied Market Research, le marché mondial des VE devrait représenter environ 800 milliards de dollars d’ici 2027, contre 160 milliards de dollars en 20193. Cette croissance de l’industrie est susceptible de générer de nombreuses opportunités d’investissement lucratives dans les années à venir.

Choisir les meilleures actions de véhicules électriques à acheter sur le long terme n’est cependant pas facile. Dans ce secteur, les niveaux de concurrence sont intenses. Parmi les 20 premiers constructeurs automobiles au monde qui représentaient ensemble environ 90 % des nouvelles immatriculations automobiles en 2020 18 ont récemment annoncé des plans visant à accroître rapidement la production de véhicules électriques4. En d’autres termes, à l’heure actuelle, l’ensemble de l’industrie automobile est en train de se tourner vers les véhicules électriques. Ainsi, obtenir une large exposition au secteur par le biais d’un produit thématique pourrait être une approche judicieuse de l’investissement.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Tesla mène la course des véhicules électriques

Aujourd’hui, Tesla est le leader incontesté dans le domaine des véhicules électriques. L’année dernière, la société a livré 499 950 VE au total, soit une augmentation de 36 % par rapport au nombre de véhicules qu’elle a livrés en 2019 et bien plus que tous ses rivaux.

Tesla qui est dirigée par le visionnaire Elon Musk présente un certain nombre d’atouts. Premièrement, elle bénéficie de l’avantage d’être le précurseur. Pionnière dans le domaine des véhicules électriques, elle a été l’une des premières entreprises à produire des véhicules électriques à grande échelle. Par conséquent, elle détient actuellement une grande part du marché.

Deuxièmement, sa technologie de batterie est la meilleure de sa catégorie. L’année dernière, les analystes d’UBS ont comparé les batteries de sept grands fabricants de VE et Tesla est arrivé en tête dans la plupart des cas5.

Troisièmement, Tesla occupe une position dominante en Chine, qui est le plus grand marché de VE au monde. En 2020, Tesla a livré environ 150 000 voitures6 en Chine (représentant environ 20 % de ses ventes totales7) et son « Model 3 » était le VE le plus vendu du pays8. Avec les ventes de véhicules électriques en Chine qui devraient atteindre six millions d’unités d’ici 20259, Tesla semble bien placée pour une croissance à long terme.

Les véhicules électriques les plus vendus au monde en 2020

Source :https://www.statista.com/statistics/960121/sales-of-all-electric-vehicles-worldwide-by-model/

La concurrence s’intensifie

Cependant, un certain nombre de grands constructeurs automobiles s’attaquent désormais à Tesla.

L’un d’entre eux est Volkswagen, qui prend la course des véhicules électriques très au sérieux. Récemment, la société allemande a déclaré aux investisseurs qu’en 2030, elle prévoyait que 70 % de ses voitures vendues en Europe seraient entièrement électriques. Pour y parvenir, la société prévoit d’ouvrir six « giga-usines » en Europe d’ici la fin de la décennie. Celles-ci l’aideront à augmenter la production de batteries. Elle a également indiqué qu’elle visait une part de marché des VE supérieure à 50 % en Chine et aux États-Unis d’ici la fin de la décennie.

L’année dernière, Volkswagen a livré 231 600 VE (et 9,3 millions de voitures au total). Elle est donc encore loin derrière Tesla. Toutefois, l’entreprise semble rattraper rapidement son retard. « Nous accélérons le rythme. Dans les années à venir, nous allons faire évoluer Volkswagen comme jamais auparavant », a déclaré le PDG de Volkswagen, Ralf Brandstätter, lors de la mise à jour de la stratégie de l’entreprise en mars 2021.

D’autres constructeurs automobiles traditionnels en Europe accélèrent également leur production de VE. Volvo, par exemple, a déclaré qu’elle s’engageait à devenir un leader sur le marché des voitures électriques « haut de gamme » et qu’elle prévoyait de devenir une société de voitures entièrement électriques d’ici 2030. L’année dernière, Volvo a lancé sa première voiture entièrement électrique, la « XC40 Recharge ». Dans les années à venir, elle prévoit de lancer plusieurs autres modèles électriques.

Dans le même temps, Daimler, qui possède Mercedes-Benz, a récemment dévoilé la version électrique de sa berline de luxe phare de « Classe S », l’« EQS ». L’EQS est la première d’une série de voitures Mercedes-Benz construites à partir d’une plateforme dédiée aux véhicules électriques. Elle sera mise en vente en août de cette année en Europe et aux États-Unis, et au début de l’année 2022 en Chine. Les analystes de la Deutsche Bank ont qualifié l’EQS qui dispose d’une autonomie de 770 kilomètres et d’un écran d’affichage couvrant la quasi-totalité du tableau de bord, de « chasseur de Tesla pour Mercedes » et ils ont affirmé que la voiture « établira probablement la référence en termes de caractéristiques techniques, ainsi que de design et de qualité » dans le secteur.

Porsche qui appartient à Volkswagen AG est une autre société européenne méritant d’être mentionnée. Elle a récemment lancé sa berline électrique « Taycan » et ce modèle s’avère très populaire. En effet, au cours du premier trimestre 2021, Porsche a livré 9 072 Taycan, soit seulement 61 de moins que le nombre de « 911 » livrées.

Les fabricants américains s’intéressent sérieusement au développement durable

Aux États-Unis, on assiste à une situation similaire, les constructeurs automobiles traditionnels se lançant dans une course à l’accélération de la production de VE afin de conquérir des parts de marché.

General Motors (GM), par exemple, a récemment annoncé que d’ici 2025, elle allait dépenser près de 30 milliards de dollars pour le développement de voitures électriques (et autonomes), tout en lançant 30 modèles de voitures électriques dans le monde entier. GM passe directement aux véhicules électriques à batterie (VEB), sans passer par les véhicules hybrides. D’ici 2035, la société qui a récemment modifié son logo pour refléter la volonté de s’orienter vers un avenir entièrement électrique10 – ne vendra que des VE11. « Nous voulons être à la pointe dans ce domaine. Nous ne voulons pas seulement participer, nous voulons diriger », a déclaré fin 2020 Doug Parks, vice-président exécutif de GM chargé du développement mondial des produits.

De son côté, Ford a annoncé en février que toutes les voitures commercialisées en Europe seront « sans émissions » (c’est-à-dire au moins hybrides rechargeables) d’ici 2026 et purement électriques d’ici 2030. Ford a récemment lancé sa « Mustang Mach-e », qui s’est avérée très populaire jusqu’à présent. Au premier trimestre 2021, il s’agissait du quatrième VE le plus vendu aux États-Unis, volant des parts de marché à Tesla12.

Tesla a de la concurrence en Chine

En Chine, la concurrence est également intense. L’acteur le plus important dans le domaine des VE est SAIC Motor, qui a conclu des partenariats avec Volkswagen et General Motors. Son véhicule électrique économique, la « Hong Guang Mini EV », se vend mieux que les voitures plus haut de gamme de Tesla dans le pays. En janvier, les ventes de ce modèle qui a été commercialisé comme « l’outil de transport du peuple » ont représenté environ le double des ventes de Tesla en Chine13. SAIC a indiqué qu’elle prévoyait de proposer près de 100 modèles à « énergie nouvelle » avec ses partenaires d’ici 2025. Les véhicules à énergie nouvelle comprennent les véhicules électriques à batterie ainsi que les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules à pile à hydrogène.

Et puis, bien sûr, il y a NIO, qu’on surnomme parfois le « Tesla chinois ». NIO qui se décrit comme « l’entreprise automobile de la prochaine génération » développe des voitures électriques intelligentes haut de gamme dotées de technologies avancées telles que l’intelligence artificielle. Comme Tesla, NIO est considérée comme une marque tendance. En 2020, NIO a livré un total de 43 728 VE, soit une augmentation de 113 % en glissement annuel. Les analystes de Mizuho s’attendent à ce que la société double à peu près ce chiffre cette année14, malgré la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Parmi les autres acteurs du secteur des VE en Chine figurent XPeng, Li Auto et BYD Company, soutenue par Warren Buffett.

Start-ups de véhicules électriques

Enfin, il convient de mentionner qu’un certain nombre de petits acteurs de niche sont sur le point d’arriver sur le marché.

Fisker en est un exemple. Son modèle phare, l’« Ocean », a été conçu par le designer automobile danois Henrik Fisker, qui a également dessiné la « DB9 » d’Aston Martin. Fisker prévoit de commencer la production l’année prochaine.

Un autre exemple est Lucid Motors. Elle décrit son modèle phare, la « Lucid Air », comme « la voiture électrique de luxe la plus rapide, ayant la plus grande autonomie et se rechargeant le plus rapidement au monde ». Ce modèle devrait être disponible en 2022.

Rivian mérite également d’être mentionné. La société développe une gamme de véhicules tout-terrain tout électriques. La société a déclaré que son modèle R1T devrait être livré aux clients aux États-Unis en juin 2021.

Toutes ces entreprises cherchent à se mesurer à Tesla avec leurs véhicules électriques haut de gamme.

Une meilleure façon d’investir dans les actions de véhicules électriques

Compte tenu du niveau élevé de concurrence dans le secteur des VE, les personnes souhaitant investir dans des actions de véhicules électriques devraient adopter une approche diversifiée. Au lieu de ne miser que sur une ou deux entreprises, envisagez de répartir votre capital sur une série d’actions de VE. Cette approche contribuera à minimiser le risque lié aux actions et à augmenter vos chances de tirer parti de la croissance du secteur.

L’un des moyens les plus simples et les plus rentables d’obtenir une large exposition à l’industrie des VE consiste à investir dans les CopyPortfolios d’eToro axés sur l’automobile. Un portefeuille à envisager est la stratégie Driverless, qui offre un accès à de nombreux acteurs majeurs du secteur des VE, notamment Tesla, Volkswagen, General Motors, BMW, Volvo et NIO, malgré le fait que ce portefeuille soit conçu pour offrir une exposition aux sociétés évoluant dans le secteur des véhicules autonomes.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Une autre option est le portefeuille ChinaCar, qui offre une exposition aux constructeurs automobiles chinois. Les participations dans ce portefeuille comprennent NIO, BYD et XPeng.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Une troisième option à prendre en considération est le CopyPortfolio « Auto Industry » d’eToro. Ce portefeuille, qui est encore en cours de développement, mais dont le lancement est prévu dans un avenir proche, comprendra un certain nombre de fabricants de VE, car il s’agit de l’avenir de l’industrie.

Grâce à ces CopyPortfolios, les investisseurs peuvent positionner leurs portefeuilles pour capitaliser sur la croissance à long terme du secteur des véhicules électriques, tout en minimisant les risques spécifiques aux actions.

Liste des sources :

  1. https://www.theguardian.com/environment/2021/jan/19/global-sales-of-electric-cars-accelerate-fast-in-2020-despite-covid-pandemic
  2. https://www.iea.org/reports/global-ev-outlook-2021
  3. https://www.alliedmarketresearch.com/electric-vehicle-market
  4. https://www.just-auto.com/news/global-electric-car-sales-up-41-in-2020-iea_id201603.aspx
  5. https://www.businessinsider.com/teslas-batteries-best-cheapest-industry-ahead-competition-ubs-teardown-2020-10?r=US&IR=T
  6. https://fortune.com/2021/01/28/tesla-2020-profit-china-sales/
  7. https://www.cnbc.com/2021/02/09/teslas-china-sales-more-than-doubled-in-2020.html
  8. https://www.cnbc.com/2021/04/22/chinese-electric-car-makers-target-europe-as-competition-heats-up.html
  9. https://www.spglobal.com/platts/en/market-insights/latest-news/metals/121720-chinas-ev-sales-to-reach-more-than-13-mil-units-in-2020-caam
  10. https://www.dezeen.com/2021/01/11/general-motors-logo-redesign-2021/
  11. https://www.nytimes.com/2021/01/28/business/gm-zero-emission-vehicles.html
  12. https://fordauthority.com/2021/04/ford-mustang-mach-e-was-the-fourth-best-selling-ev-in-the-u-s-in-q1/
  13. https://www.bbc.co.uk/news/business-56178802
  14. https://finance.yahoo.com/news/nio-despite-chip-shortage-deliveries-163737076.html
1206 Vues