Avoir un impact

Bonjour à tous,

Le changement climatique est un enjeu qui revêt souvent une dimension politique, mais quelle que soit votre position, je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que l’environnement en profitera si nous faisons tous notre part pour que le monde reste aussi propre que possible.

En tant qu’investisseurs, nous jouons un rôle tout à fait unique dans l’écosystème mondial. Les entreprises ayant plus d’argent ont collectivement plus de pouvoir, et en tant qu’investisseurs, nous exerçons une influence considérable. Dans de nombreux cas, investir dans une entreprise ayant une cause sociale ou environnementale noble peut même générer des profits plus importants que ceux de ses concurrents.

Le terme « investissement à impact » incarne ce concept et le terme de recherche a régulièrement augmenté au cours des dix dernières années.

Bien sûr, rechercher des sociétés dans lesquelles investir et créer un portefeuille sur cette base peuvent prendre énormément de temps. Alors, afin de donner un avantage à nos clients, l’équipe d’eToro a créé un nouveau CopyPortfolio @RenewableEnergy.

Les 22 actions ont été spécialement sélectionnées en fonction des objectifs respectifs des sociétés visant à réduire leur empreinte carbone, leur diversité géographique et leur capitalisation boursière déjà significative. N’hésitez pas à consulter la brochure complète sur ce lien, ou à investir en seulement quelques clics sur la plateforme eToro.

@MatiGreenspan

eToro, analyste de marché senior

À la une

  • Lentement mais sûrement
  • L’effondrement de la livre turque
  • La saison des alts se poursuit

Veuillez noter : toutes les données, chiffres et graphiques sont valides en date du 28 mars. Tout trading comporte un risque. Risquez uniquement le capital susceptible d’être perdu. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Marchés traditionnels

Bien que les risques concernent principalement le Royaume-Uni et partiellement l’Europe, tous les investisseurs mondiaux devraient probablement garder un œil sur le Brexit en ce moment. Au fur et à mesure que nous progressons, un scénario apocalyptique semble de moins en moins probable, mais il vaut certainement la peine de surveiller.

Une série de huit votes a eu lieu hier au Parlement pour essayer de déterminer ce qui devrait être fait. Aucune motion n’a été adoptée, mais deux d’entre elles vont encore plus loin que l’accord de May, qui incluait la possibilité de rester dans l’union douanière de l’UE et l’option très populaire d’un second référendum. Dans l’ensemble, il semblerait que les options plus souples soient privilégiées par les législateurs britanniques, rendant un Brexit dur moins probable.

En outre, la première ministre, Theresa May, a donné l’ultimatum plutôt singulier qu’elle démissionnerait si son accord était adopté. Certains ont rapidement souligné l’ironie de la proposition : si elle gagne, elle doit partir, mais que si elle perd, elle peut rester au pouvoir. Bien sûr, il est tout à fait possible qu’elle n’ait jamais cette option, car le Parlement est réticent à voter sur le même accord pour la troisième fois.

Pendant ce temps, un éventuel accord commercial entre les États-Unis et la Chine semble progresser. La précédente date limite du 31 mars n’est plus pertinente et les optimistes pensent que cela pourrait se produire d’ici mai ou juin.

L’ambiance générale sur les marchés boursiers est à la consolidation. Nous pouvons voir ici plusieurs des principaux indices boursiers du monde entier. Le plus impressionnant ici est le China 50 (ligne blanche), qui a réussi à conserver une grande partie de ses gains initiaux.

L’effondrement de la livre turque

Les devises des marchés émergents sont de nouveau sur la sellette alors que les analystes continuent de revoir à la baisse les attentes et que la livre turque paie un lourd tribut en raison de la volatilité.

Suite à une chute de 7 % vendredi (rectangle violet), dans le cadre de ce qui était censé être une initiative défensive, les autorités turques auraient interdit aux banques de prêter des livres aux étrangers. Cette décision rend plus difficile pour les gens de vendre la devise à découvert et force les acheteurs à pénétrer le marché au comptant.

Cependant, les contrôles stricts des capitaux ont tendance à ne fonctionner que temporairement, en particulier sur un marché enclin à la vente. Comme nous pouvons le constater, la Livre continue de s’affaiblir ce matin.

(Remarque : la paire USD/TRY montre la force du dollar US par rapport à la livre turque, une tendance haussière signifie donc que la livre est en baisse.)

Les élections locales en Turquie auront lieu dimanche, alors ouvrez l’œil.

La saison des alts se poursuit

Le gagnant à forte capitalisation de la saison des altcoins au cours des derniers jours a clairement été l’EOS. Le graphique des prix ne présentera qu’une crosse de hockey pour le moment, alors regardons plutôt l’outil de comparaison de CoinDesk, qui montre qu’il dépasse les performances dans la catégorie Réseau et se classe juste derrière l’Ethereum en termes de développement.

Au fur et à mesure que la catégorie Réseau progresse et que nous observons davantage de transactions sur la chaîne, cela devrait également influencer la valeur. Cependant, je n’ai pas pu trouver de graphique des transactions précédent pour l’EOS (si quelqu’un en a un, contactez-moi !), on estime qu’il y a eu plus de 4 millions de transactions depuis près de 100 000 adresses actives au cours des dernières 24 heures.

Dans le même temps, nous pouvons également assister à une nouvelle hausse des transactions sur la blockchain du Bitcoin. Bien sûr, ce pic est probablement dû au fait que Veriblock est désormais actif et qu’il permet de rétablir les transactions des autres blockchains sur la chaîne principale du Bitcoin.

Sur ce graphique, nous pouvons voir l’effet que Veriblock a sur le taux de TPS (transactions par seconde) du Bitcoin. Le cercle rouge indique le moment où le réseau test s’est achevé le 4 mars. Le cercle noir montre le moment où le réseau principal a été lancé lundi.

Ce n’est donc pas seulement les altcoins qui gagnent en utilisation. Même le Bitcoin parvient à devenir plus utile à mesure que l’interopérabilité augmente.

Comme toujours, merci beaucoup pour votre forte participation à ces mises à jour quotidiennes sur les marchés. Vos messages sur les réseaux sociaux avec des commentaires, des questions et des informations sont ma principale source d’inspiration.

Cordialement,

Mati Greenspan

Analyste de marché senior

Interagissez avec moi sur…

eToro : http://etoro.tw/Mati

Twitter : https://twitter.com/matigreenspan

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/matisyahu/

Votre réseau social d’investissement – www.eToro.com

eToro (UK) Ltd est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. eToro (Europe) Ltd est autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Ceci est une communication marketing qui ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d’investissement, des recommandations personnelles, ou une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente d’instruments financiers. Ce document a été préparé sans aucune considération à l’égard de quelconque objectif d’investissement ou situation financière, et n’a pas pas été préparé conformément aux exigences légales et règlementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence aux performances passées d’un instrument financier, indice ou ensemble de produits d’investissement n’est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n’accorde aucune garantie et n’assume aucune responsabilité concernant la précision ou l’exhaustivité de cette publication, qui a été préparée sur la base d’informations accessibles au public.

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements dans des actions et des crypto-actifs, ainsi que le trading de CFD.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 76 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations en très peu de temps et ne sont donc pas appropriés pour tous les investisseurs. Sauf par le biais des CFD, le trading de crypto-actifs n’est pas règlementé et, par conséquent, il n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

76 Vues