Avner Meyrav
Par Avner Meyrav
25014 Vues

Le Géant endormi s’est réveillé : voici comment investir dans la technologie chinoise

Malgré les récents revers causés par la pandémie mondiale du coronavirus, qui a vu le jour en Chine, la nation asiatique semble être prête à prendre le pouvoir et à poursuivre sa quête d’un leadership mondial.

Depuis des décennies, la Chine est considérée comme un « géant endormi », attendant de prendre sa place en tant que puissance technologique, industrielle et financière. Maintenant, l’attente est terminée. Le géant s’est réveillé et la Chine est devenue un leader mondial. Cependant, en ce qui concerne la technologie, être l’un des meilleurs pourrait ne pas suffire aux Chinois. Le pays prévoit d’atteindre et de conserver la première place, et des opportunités d’investissement seront créées à chaque avancée réalisée.

eToro a créé le Chinatech CopyPortfolio qui donne aux investisseurs une exposition au marché de la technologie chinoise.

L’ascension fulgurante de la Chine

Après des années à être perçue comme « l’usine du monde », fournissant des services à d’autres nations et à être considérée comme un fabricant de moindre qualité, la Chine a décidé de sortir de l’ombre. Elle s’est fixée pour objectif de devenir un leader mondial – et y est parvenue à une vitesse incroyable. Un bon exemple est le marché des smartphones. Il y a moins de dix ans, les États-Unis et la Corée dominaient ce marché. Malgré la production de bon nombre de leurs appareils et composants en Chine, les marques bien connues sur le marché étaient américaines et coréennes. Aujourd’hui, plusieurs des plus grands fabricants de smartphones au monde viennent de Chine. De plus, pratiquement toutes les catégories de technologie ont un acteur chinois de premier plan.

Mais comment cela a-t-il été possible ? En 2006, lorsqu’Apple travaillait d’arrache-pied sur son premier iPhone, et que Facebook et Twitter commençaient à gagner en popularité, la Chine a créé son Plan national de développement des technologies et des sciences à moyen et long terme (PML). Ce programme ambitieux a fixé 2020 comme date limite pour que la Chine devienne un acteur majeur dans l’innovation technologique mondiale. D’ici 2050, la Chine souhaite devenir le leader mondial de la science et de l’innovation. Jusqu’à présent, le géant asiatique est en très bonne voie pour y parvenir. Depuis le milieu des années 2000, la Chine s’est placée juste derrière les États-Unis dans le domaine de la R&D en y consacrant une part de son PIB¹. Aujourd’hui, la Chine contribue à environ 20 % du total des dépenses mondiales en R&D.

Entrer sur les marchés du futur

Il est évident que le gouvernement chinois a mis l’accent sur la prospérité à long terme et la croissance technologique. Il n’est donc pas surprenant que la Chine se concentre sur de nombreux secteurs et industries qui devraient croître de manière exponentielle dans un avenir proche. Par exemple, la Chine est un leader mondial à la fois dans le développement et le déploiement des réseaux 5G, qui auront un impact sur toutes les formes de communication dans les années à venir.

Un autre accent est mis sur l’intelligence artificielle. La Chine s’est fixée pour objectif de devenir le leader mondial de l’IA d’ici 2030 et a déjà affiché des développements impressionnants, tels que des médecins ou des présentateurs de journaux télévisés dotés d’une intelligence artificielle et bien plus. Et il existe de nombreux autres marchés que la Chine a l’intention de dominer. Des voitures autonomes qui rivalisent avec tout ce que l’Occident développe sont en cours de test par des géants technologiques comme Baidu, et des drones capables de transporter des passagers de manière autonome ont déjà été testés dans la ville de Guangzhou.

En ajoutant ces technologies émergentes prometteuses à sa domination déjà existante dans des domaines tels que les smartphones, les semi-conducteurs et le développement d’applications, la Chine est en bonne voie pour atteindre la domination technologique mondiale qu’elle recherche. En particulier dans le secteur des applications, des applications telles que Wechat de Tencent, qui a réussi à intégrer les paiements numériques dans les réseaux sociaux, ont monopolisé le marché chinois et ont réussi là où les entreprises occidentales ne sont pas parvenue à accéder.

Investir dans la technologie chinoise

Avec ses plans à long terme déjà en place et une expérience éprouvée, il est facile de supposer que le rôle de la Chine sur le marché mondial de la technologie deviendra de plus en plus important. Naturellement, cela implique de grosses sommes d’argent et de nombreux investisseurs recherchent un moyen d’investir en Chine.

Pour donner aux investisseurs une exposition à la technologie chinoise, eToro a créé le ChinaTech CopyPortfolio. Cette stratégie d’investissement gérée se concentre sur les entreprises technologiques chinoises et des entreprises technologiques mondiales qui génèrent une grande partie de leurs revenus en Chine. Les investisseurs qui croient au potentiel de la technologie chinoise et qui souhaitent profiter de cette opportunité d’investissement peuvent déjà ajouter ChinaTech à leurs favoris.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

CopyPortfolios est un service de gestion d’investissement fourni par eToro Europe Ltd., qui est autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Sources :

  1. https://thediplomat.com/2018/08/understanding-chinas-technological-rise/
  2. https://ec.europa.eu/knowledge4policy/foresight/topic/expanding-influence-east-south/industry-science-innovation_en
25014 Vues