Trading de CFD sur eToro

Au cours des 10 dernières années, les CFD (Contracts For Difference ou Contrats de différence) sont devenus la manière la plus populaire pour les investisseurs en ligne de trader des actions, des matières premières, des indices et des devises. Et comme c’est souvent le cas lorsque quelque chose croît rapidement, beaucoup de fausses informations circulent sur les CFD. Ici, nous reviendrons à l’essentiel pour expliquer ce qu’est un CFD et quels sont ses implications pour les investisseurs comme vous.

La plupart des actifs sur eToro sont tradés sous la forme de CFD et sont exécutés durant des heures de marché spécifiques.

Qu’est-ce qu’un CFD ?

CFD signifie « Contract For Difference », c’est-à-dire « Contrat de différence ». En termes simples, un CFD est un accord passé entre vous-même et un broker en vue de verser à l’autre la différence entre le prix d’un actif (tel que l’or, la paire EUR/USD, une action Microsoft, etc.) au moment où le contrat est passé et son prix ultérieur lorsque vous décidez de mettre fin au contrat, c’est-à-dire de clore le trade.

Cela signifie que vous ne possédez pas l’actif réel, mais que vous signez un contrat avec son propriétaire (ici, il s’agit de la plateforme de trading), pour régler la différence entre vous lorsque l’accord est terminé.

Cela ouvre la voie à de nombreuses possibilités, telles que la propriété fractionnée d’une action, des ordres courts sur des actifs qui n’offrent pas cette possibilité, et bien plus.

Comment fonctionnent les CFD ?

La logique derrière le trading de CFD est à peu près la même que l’investissement dans n’importe quel autre marché, comme la bourse. Si le cours de l’action augmente de 10 %, votre investissement fait de même. En revanche, si le cours de l’action baisse de 10 %, votre investissement perd lui aussi 10 % de sa valeur.

Avec les CFD, la principale différence est que votre investissement est maintenant un contrat qui vous offre plus de flexibilité que la possession d’une action réelle : vous pouvez appliquer un effet de levier, définir des ordres stop loss et take profit et choisir quand réaliser votre gain/perte en clôturant le trade.

Investir dans des actions en utilisant les CFD et aucun effet de levier (1:1) ne présente pas plus de risque que si vous investissiez dans l’action réelle.

Puis-je uniquement retirer des profits lorsque les prix montent ?

Non. L’un des grands avantages à investir dans les CFD, plutôt que sur les marchés comme les matières premières ou les actions, est que vous pouvez profiter des marchés en baisse également. Souvenez-vous, un CFD est un Contrat de différence, mais cette différence peut être dans n’importe quel sens. Vous pouvez donc investir dans la possibilité que les prix augmentent (un ordre « long » ou « achat ») ou baissent (un ordre « court » ou « vente »), selon ce qui est, pour vous, le plus susceptible de se produire.

L’investissement minimum dans l’action est-il égal à son cours boursier ?

Non. Avec les CFD, il est possible d’investir des sommes plus faibles sur les marchés de votre choix. Avec les CFD, vous n’avez pas réellement à acheter votre propre instrument, par conséquent vous n’êtes pas restreint par les prix élevés de certaines actions ou matières premières. Ainsi, même si le cours de l’action Google, par exemple, est de 1 000 $, sur eToro vous pouvez investir dans Google avec seulement 50 $ (en utilisant un effet de levier de 1:10) et détenir l’équivalent de 500 $ de parts dans Google. C’est l’un des plus grands avantages de l’utilisation des CFD.

Existe-t-il des actifs propres aux CFD ?

Oui. Les indices tels que le DJ30 ou le SPX500, par exemple, ne sont pas de vrais actifs physiques – vous ne pouvez pas détenir un « morceau » d’indice. Toutefois, avec les CFD, vous pouvez spéculer sur les performances d’un indice, ce qui vous permet d’investir non seulement dans une action mais aussi dans des secteurs entiers des économies nationales.

Les CFD sont-ils plus risqués que les investissements sur les marchés traditionnels ?

Non. Tous les investissements financiers comportent des risques, et les CFD n’y échappent pas. Les CFD deviennent seulement plus risqués si vous utilisez un effet de levier, augmentant ainsi votre exposition sur le marché. Sur eToro, par exemple, vous pouvez investir dans n’importe quel actif sans aucun effet de levier.

Les CFD sont-ils nécessaires pour pratiquer le Copy Trading ?

Oui. Les CFD fournissent la flexibilité nécessaire pour exécuter les trades copiés tout en maintenant des proportions précises entre les fonds attribués par le copieur et le compte copié du trader. Sans CFD, si un trader que vous copiez avec 100 $ investit une partie de son compte sur les actions Google, par exemple, vous ne pourrez pas copier ce trade, dans la mesure où une action de Google vaut actuellement plus de 500 $.

Quelle est la différence entre un CFD et un ETF ?

Même s’il existe des similitudes entre les CFD et les ETF (Exchange-Traded Funds ou Fonds négociés en bourse), ils sont assez différents. Ils se ressemblent parce que ce sont tout deux des dérivés : un ETF est un fonds qui regroupe plusieurs actifs financiers au sein d’un instrument pouvant être tradé, tandis qu’un CFD est un contrat portant sur la variation du prix d’un actif spécifique – ce qui signifie, dans les deux cas, que vous n’achetez pas vraiment les actifs sous-jacents. Toutefois, alors que les ETF sont composés par des institutions financières suivant une stratégie de marché spécifique (souvent utilisée pour se protéger du risque), un CFD est proposé par un broker pour permettre l’accès aux utilisateurs privés. Comme pour les ETF, le trading de CFD peut être utilisé pour créer un portefeuille qui suit une stratégie de marché, conférant à l’utilisateur un contrôle absolu des actifs qu’il choisit de détenir et lui permettant de gérer lui-même son risque.