Profiter de la révolution technologique – plus uniquement le privilège du capital-risque

Le mois dernier, l’une des sociétés de capital-risque les plus importantes au monde, Sequoia Capital, a pris une décision audacieuse qui a surpris le secteur financier dans son ensemble.

Dans un billet de blog publié le 26 octobre, Sequoia a annoncé qu’elle allait abandonner le modèle commercial traditionnel du capital-risque qu’elle développe depuis le début des années 1970 pour adopter un modèle plus souple de type fonds spéculatif. Au lieu d’utiliser un cycle de fonds de capital-risque rigide de 10 ans, qui l’oblige à liquider les investissements dans les jeunes entreprises technologiques en développement après une période déterminée, la société va créer une nouvelle structure qui offre plus de souplesse en termes d’options d’investissement et qui lui permet de conserver les entreprises technologiques innovantes à long terme.

La révolution numérique a modifié les investissements technologiques

Pourquoi Sequoia réorganise-t-elle la structure de ses fonds ? Bien que le modèle traditionnel de capital-risque ait offert des résultats incroyables à la société et à ses investisseurs depuis sa création en 1972, l’entreprise estime que ce modèle est désormais dépassé, car les entreprises technologiques peuvent continuer à générer une croissance considérable longtemps après leur entrée en bourse.

En adoptant ce modèle plus souple, Sequoia, qui a financé par le passé des entreprises telles qu’Alphabet, PayPal et Nvidia, sera en mesure de conserver les meilleures entreprises technologiques beaucoup plus longtemps qu’auparavant. Au lieu d’investir dans les meilleures entreprises technologiques pendant quelques années, elle pourra désormais aider les entreprises à réaliser leur plein potentiel sur plusieurs décennies.

« Les meilleurs créateurs d’entreprise veulent avoir un impact durable dans le monde. Leur ambition ne se limite pas à une période de dix ans, la nôtre non plus ». Roelof Botha, associé de Sequoia Capital

Cette nouvelle approche est compréhensible, car l’histoire montre que, dans le passé, la société a retiré ses fonds des entreprises à forte croissance beaucoup trop tôt. Par exemple, si la société avait continué à investir dans le fabricant de puces Nvidia, avec lequel elle s’est associée en 1993, après son introduction en bourse en 1999, elle aurait multiplié par 1 000 sa mise initiale1.

Sequoia estime que cette nouvelle approche lui permettra de générer des rendements élevés pour ses investisseurs sur le long terme. Si une entreprise entre en bourse et atteint une valorisation de plus de 1 000 milliards de dollars (comme Alphabet) l’entreprise pourrait potentiellement toujours posséder une grande partie de ses actions.

Il convient de noter que, dans le cadre de sa restructuration, Sequoia deviendra un « Conseiller en placement inscrit ». Cela renforcera encore sa flexibilité et lui permettra de soutenir les entreprises de son portefeuille lors de divers événements financiers, tels que des offres secondaires et des introductions en bourse. Cette configuration permettra également à l’entreprise d’accroître ses investissements dans les classes d’actifs émergentes telles que les crypto-monnaies.

Ce que les investisseurs particuliers peuvent tirer de la décision de Sequoia Capital

Pour les investisseurs particuliers, il y a plusieurs points à retenir de cette révolution chez Sequoia Capital.

La conclusion la plus évidente est que le secteur technologique offre aujourd’hui de nombreuses opportunités d’investissement à long terme. Nous sommes actuellement au cœur d’une révolution technologique qui modifie fondamentalement notre façon de vivre, de travailler, de voyager et de communiquer. Rendue possible par l’émergence de technologies avancées telles que le cloud computing, les réseaux 5G et l’intelligence artificielle, cette révolution ne ressemble à rien de ce que le monde a connu auparavant, et elle n’en est encore qu’à ses balbutiements.

Les investisseurs peuvent tirer parti de cette révolution numérique en investissant dans des entreprises technologiques cotées sur les marchés boursiers mondiaux. Investir dans les portefeuilles intelligents d’eToro un moyen simple de le faire. Il s’agit de portefeuilles d’investissement diversifiés qui offrent une exposition à une série de thèmes technologiques dominants et qui ont été conçus pour aider les investisseurs à tirer profit des opportunités à long terme sur les marchés des capitaux.

Un autre élément clé à retenir est que lorsque les entreprises technologiques arrivent sur les marchés publics, elles en sont souvent encore à leurs débuts. Par le passé, les introductions en bourse étaient parfois considérées comme un mécanisme permettant aux initiés de se débarrasser d’entreprises en phase de croissance à des prix très élevés. On pensait alors que les plus gros gains avaient été réalisés avant l’introduction en bourse sur les marchés privés. Toutefois, ce n’est plus le cas aujourd’hui, car de nombreuses entreprises technologiques génèrent d’énormes rendements pour les investisseurs après leur introduction en bourse. Voici quelques exemples :

  • Square. Depuis son introduction en bourse en 2015, le cours de l’action de Square est passé de 9 à 236 dollars, générant un gain d’environ 2 520 % pour les investisseurs. Cette action se trouve dans le portefeuille intelligent MobilePayments d’eToro, qui se concentre sur les entreprises de paiement innovantes.
  • Hubspot. Depuis son introduction en bourse en 2016, le cours de l’action de Hubspot est passé de 25 à 815 dollars, générant un rendement d’environ 3 160 % pour les investisseurs. Cette action se trouve dans le portefeuille intelligent RemoteWork d’eToro, qui a été conçu pour aider les investisseurs à profiter de l’évolution vers des modalités de travail plus flexibles.
  • Okta. Depuis son introduction en bourse en 2017, le cours de l’action d’Okta est passé de 17 dollars à environ 250 dollars, offrant une hausse d’environ 1 370 % aux investisseurs. Cette action se trouve dans le portefeuille intelligent CyberSecurity d’eToro, qui a été conçu pour aider les investisseurs à capitaliser sur la croissance du secteur de la cybersécurité.
  • Zoom Video Communications. Depuis son introduction en bourse en 2019, le cours de l’action Zoom est passé de 36 à 280 dollars, offrant un rendement d’environ 675 % aux investisseurs Cette action se trouve également dans le portefeuille intelligent RemoteWork d’eToro.
  • Airbnb. Depuis son introduction en bourse en décembre 2020, le cours de l’action d’Airbnb est passé de 68 à 200 dollars, générant un gain d’environ 195 % en moins d’un an. Cette action se trouve dans le portefeuille intelligent TravelKit d’eToro, qui offre une large exposition aux secteurs du voyage, des loisirs et du tourisme.

La troisième leçon à tirer de la décision de Sequoia Capital est que les nouvelles classes d’actifs telles que les crypto-monnaies peuvent jouer un rôle dans les portefeuilles des investisseurs à long terme. Ces actifs peuvent améliorer le rendement des portefeuilles tout en réduisant le risque global du fait de leur faible corrélation avec les actifs traditionnels tels que les actions et les obligations.

L’année dernière, les analystes de Fidelity ont comparé la performance d’un portefeuille standard 60/40 actions/obligations avec la performance de certains portefeuilles 60/40 contenant une petite quantité de bitcoins (1 à 3 %). Ils ont constaté que les portefeuilles exposés au bitcoin généraient des rendements nettement supérieurs sur le long terme, sans présenter un niveau de risque sensiblement plus élevé. Il est intéressant de noter que le ratio de Sharpe, qui mesure le rendement ajusté au risque d’un portefeuille, était beaucoup plus élevé pour les portefeuilles exposés au bitcoin. Cela suggère que l’incorporation de crypto-actifs dans un portefeuille traditionnel peut être rentable. Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet ici.

Opportunités sur les marchés publics

Pour conclure, l’initiative de Sequoia Capital montre qu’il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités intéressantes pour les investisseurs sur les marchés publics. En répartissant le capital sur une multitude de tendances numériques dominantes, les investisseurs peuvent positionner leurs portefeuilles pour obtenir de solides rendements à long terme.

Sources

  1. https://www.wsj.com/articles/SB917224371262043000

Votre capital est assujetti à un risque.

CopyPortfolios est un produit de gestion de portefeuille fourni par eToro Europe Ltd, qui est autorisé et régulé par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC).

Les CopyPortfolios ne doivent pas être considérés comme des fonds négociés en bourse, ni comme des fonds spéculatifs.

L’investissement dans les crypto-actifs n’est pas réglementé dans certains pays de l’UE et au Royaume-Uni. Ces pays n’offrent aucune protection pour les investisseurs.

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d’argent rapide en raison de l’effet de levier. xx % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre la totalité de votre argent.

CopyPortfolios est un produit qui peut inclure des CFD.

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d’argent rapide en raison de l’effet de levier. xx % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre la totalité de votre argent.

Ce document est uniquement destiné à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement, une recommandation personnelle ou une offre ou sollicitation d’achat ou de vente d’instruments financiers. Il a été préparé sans tenir compte des objectifs d’investissement ou de la situation financière de quelqu’un en particulier, et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche indépendante. Toute référence à la performance passée ou future d’un instrument financier, d’un indice ou d’un produit d’investissement proposé ne constitue pas, et ne doit pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro ne fait aucune déclaration et n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude ou l’exhaustivité du contenu de cette publication.

Les crypto-actifs ne sont pas réglementés dans certains pays de l’UE et au Royaume-Uni. Ces pays n’offrent aucune protection pour les investisseurs.

3519 Vues